Comment créer une micro entreprise en ligne rapidement ?

La création d’une micro entreprise est une solution efficace qu’utilisent des million d’entrepreneurs qui débutent à leur propre compte.

Elle est simple et efficace, avec une fiscalité allégée, mais elle n’est pas détachée de toutes responsabilités. En effet, il existe des mesures administratives que vous devez suivre pour finaliser convenablement votre activité.

Si vous envisagez de créer une micro entreprise, voici quelques informations dont vous aurez besoin.

Documents indispensables

Pour réussir son entreprise, il est important d’être en règle vis-à-vis des procédures administratives. Avant de vous lancer dans la création de votre entreprise, vous devez fournir les documents pour votre dossier :

  • Copie recto/verso de la carte d’identité,
  • Attestation de domicile de l’entrepreneur ou de l’entreprise,
  • Formulaire PO de déclaration du démarrage de la micro entreprise.

Outre ces pièces indispensables, le propriétaire de la future micro entreprise pourrait également en fonction de certaines circonstances avoir besoin de présenter quelques documents supplémentaires.

Par exemple, si vous achetez/revendez des produits d’occasion, la CCI demande un autre formulaire.

Déclaration de la micro entreprise

La phase suivante consiste à signaler la création de votre entreprise aux administrations en charge et aux caisses de cotisation.

Vous allez obtenir un document de la part du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Gardez-le précieusement

Une fois que votre inscription au CRS sera effective, vous recevrez un kbis de la part de l’Insee. Ce dernier est souvent demandé par les administrations et doit donc être gardé. Si besoin, il existe des sites pour redemander un kbis.

Recherche d’un hébergement légal pour la micro entreprise

Ici, il s’agira de définir les locaux de votre micro entreprise. Plusieurs options s’offrent à vous.

En fonction du type d’activité que vous souhaitez mener, vous pouvez louer un local approprié ou prendre la décision de vous domicilier chez vous.

Quel que soit le cadre que vous choisirez, vous devez impérativement tenir compte de vos besoins en tant que chef d’entreprise et des besoins de votre société.

De plus, certains bails de location précisent l’interdiction de domicilier une entreprise liée à la vente de marchandises. Pensez aussi à prevenir votre assurance habitation pour éviter tout désaccord en cas de sinistre.

Établissement des lois légales en rapport avec la comptabilité

Pour vous protéger et assurer un bel avenir à votre micro entreprise, il est important que vous respectiez les règles de base d’une bonne comptabilité.

Tout d’abord, il est formellement interdit de jumeler vos comptes personnels avec celle de la future société. Vous devez donc créer un compte spécialement dédié à la gestion de votre micro entreprise.

Ensuite, vous devez veiller à ce que votre comptabilité soit à jour. Comme il s’agit d’une micro entreprise, vous devez uniquement noter vos ventes et prestations réalisées, sans prendre en compte les achats.

Enfin, la méthode de facturation doit contenir les informations indispensables de la micro entreprise. Il s’agit du numéro de SIRET ainsi que l’absence de collecte de TVA si vous êtes éligible.

La TVA devient, en effet, redevable si vous dépassez un certain plafond. Le numéro de TVA intracommunautaire est également obligatoire pour des transactions avec des partenaires étrangers.

Choix et le respect de la date de démarrage

Une fois que vous aurez fini de mettre en ordre les différents papiers administratifs, vous recevrez alors l’autorisation de lancer votre micro entreprise.

Vos différentes informations qui confirmeront l’existence de votre affaire arriveront par la poste quelques jours après votre inscription en ligne.

Pensez à créer votre compte sur l’Urssaf afin de payer chaque trimestre vos cotisations.

Derniers articles